Accueil du site > Qu’est ce qu’un RERS ? > Qu’est-ce-qu’un RERS ?

Qu’est-ce-qu’un RERS ?

lundi 10 février 2020, par RersDz

Depuis 1987, ils se sont regroupés en mouvement national (MRERS) et ont élaboré une charte garantissant une éthique de fonctionnement.

Les réseaux d’Echanges de Savoirs ont pris naissance en France dans les années 70 sous l’impulsion de Claire Héber - Suffrin, institutrice dans une cité d’Orly, qui pour combattre l’échec scolaire inventa une forme collective de soutien scolaire et d’autoformation impliquant les habitants de cette banlieue difficile. Environ 600 Réseaux existent aujourd’hui en France.

Depuis 1987, ils se sont regroupés en mouvement national (MRERS) et ont élaboré une charte garantissant une éthique de fonctionnement.

Les échanges de savoirs mettent en relation des personnes qui veulent acquérir des savoirs (savoir-faire ou connaissances) avec celles qui proposent de les transmettre. Chaque savoir étant l’égal de l’autre, les échanges s’effectuent sur le mode de la réciprocité : chacun étant tantôt offreur, tantôt demandeur de savoirs.

Ces échanges ne sont pas obligatoirement simultanés, ce qui implique un engagement dans le temps. La seule monnaie d’échange consiste en la réciprocité.

Ces échanges sont la plupart du temps organisés en association et centralisés dans une structure sociale (centre social ou maison de quartier) où un(e) tuteur (rice) assure le relais entre l’offre et la demande.

- Un article détaillant la démarche et l’histoire de ce mouvement sur Wikipédia
- FORESCO [1], le site du Réseau des R.E.R.S. de France.
- Ecoutez Claire Hebert-Suffrin démontrer la pertinence des Echanges Réciproques de Savoirs

Documents joints

Notes

[1] Formations Réciproques, Echanges de Savoirs, Créations Collectives

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0